the headless man / le blog de thibault balahy

Dans la tête de l'homme sans tête

mercredi 07 mai

The headless man is not dead

ça y est, l'homme sans tête change d'adresse. Maintenant ça se passera là :

http://thibault-balahy.over-blog.com/    (my new blog is here)

Posté par misterb à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 06 mai

Beach House / Devotion

beach_house_devotion_vu_par_thibault_balahy

Esprit, es-tu là?

Posté par misterb à 22:01 - Fake cd cover - Commentaires [2] - Permalien [#]

The Holy economic war

tout16

On n'est pas parti pour faire machine arrière. On y va à un train d'enfer.

Posté par misterb à 00:02 - Black/color - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 05 mai

Premier dernier pays

land1land2

Voici un nouveau carnet "intérieur" : First last land. Cette fois-ci, il s'agit d'une réflexion sur le rapport entre l'identité et la terre, le pays, le paysage. Chronologiquement, il précède tëtes verbales.

Posté par misterb à 13:09 - Firstlastland - Commentaires [2] - Permalien [#]

Par une belle journée

the_smiths_strangeways_here_we_come_vu_par_thibault_balahy

"Strangeways, here we come", dernier album des Smiths. Du nom d'une prison anglaise... Falsifié pour on a good day.

smith

Et une version plus informelle, avec dedans plus d'aquarelle...

Posté par misterb à 00:30 - Fake cd cover - Commentaires [5] - Permalien [#]


dimanche 04 mai

La beauté des laids

tout15

Se voit sans délai, délai...

Posté par misterb à 00:03 - Black/color - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 03 mai

headless

Posté par misterb à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Heavy metal

tout14

La Völklingen Eisenhütte est une usine sidérurgique de la Saar, un monstre énorme qui exhibe ses vieux boyaux rouillés. C'est devenu un musée. Le lieu est assez hallucinant.

Posté par misterb à 00:01 - Black/color - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 02 mai

Têtes Verbales

Copie_de_verb1Copie_de_verb2Copie_de_verb3Copie_de_verb4

Voici un pan de mon travail totalement inédit, des carnets réalisés il y a quelques années dans un esprit plus plastique, "abstrait" et introspectif. J'ai voulu remettre tous ces vieux carnets dans la lumière. Ils datent de l'époque où, après avoir beaucoup peind, je me suis exprimer dans des petits carnets (faute de place et peut-être aussi d'envie, d'énergie) autour de la notion de tête et d'identité. Les carnets largement exposés ici (croquis) relèvent, eux, d'une pratique assez récente tournée vers l'extérieur (observation, regard sur les choses). Auparavant, ma pratique était tournée vers l'intérieur (avec une perspective plus métaphysique ou imaginaire). Chaque page est potentiellement une recherche pour un tableau, mais est aussi intégrée à un ensemble qui se réclame du livre (titre, progression, double-page, fin...). Cette production n'a quasiment pas été montrée, j'espère qu'elle ne paraitra pas saugrenue à vos yeux, vous pourrez la préférer au reste (ou pas). Pour ma part, je souhaite harmoniser ces deux visions complémentaires et me remettre à fouiller à l'intérieur comme à l'extérieur. Ces carnets feront partie d'une nouvelle catégorie : Inland Empire / carnets intérieurs. "Têtes verbales" est une méditation sur le rapport entre le langage et l'individu.

Posté par misterb à 13:12 - têtes verbales - Commentaires [10] - Permalien [#]

Thüringer Bratwurst / le secret de l'Allemagne

tout13

Les gaulois avaient leur potion magique, en Allemagne on boit de la "Pière" et on croque dans sa saucisse (Un pain pour ceux du cru, deux pour les franzoziches, de toutes façons ça dépasse). La Wurst, comme ils disent...

Posté par misterb à 00:03 - Black/color - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 01 mai

maison atypique

tout12

Une vieille baraque (boucherie je crois) dans un quartier de Saarbruck, réaménagée dans un esprit "do it yourself". Il est à noter que le van n'est pas rentré dans le mur par accident...

Posté par misterb à 00:00 - Black/color - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 30 avril

mythes revisités

narcisssisyphe

A l'heure des délocalisations, du trou dans la couche d'ozone, de la disparition des idéaux...

Que sont nos héros devenus?

Posté par misterb à 00:03 - free drawings - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 29 avril

Babel fiche toi pas de moi

Je me suis rendu compte que des visiteurs (allemagne, états-unis) avaient visité mon blog via babelfish le truc pour traduire du contenu là... J'ai pas compris pourquoi mais les pages de de ce blog donc, étaient traduites en français (c'est là où je comprend pas tout : traduire du français au français?!). Et ça donne un résultat super marrant et illisible, genre poésie dadaïste (avec seulement des sons) du plus bel effet.

Par exemple : "la main de tabagisme" pour mon post "smoking hand" (!)

et le petit texte sous mes croquis de fauteuil et de chaise à bascule : Dort de lorsqu'on de choses de les de vont d'Où ? Décors tous replient de les de Se d'Où ?

Voilà c'était tout.

Vues de Tant de choses.

Disparaitra de Tout

Posté par misterb à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Je n'ai rien vu à Hiroshima

tout11

Le passé c'est notre avenir. Les chevalements disparaissent avec ce qu'il s'y passait.

Posté par misterb à 00:00 - Black/color - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 28 avril

Bob Mould

bob_mould

Toujours pour http://www.on-a-good-day.net/ , le blog au bon goût (de pop).

Posté par misterb à 00:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 27 avril

Die verschwinden

tout10

Où vont les choses lorsqu'on dort? Où se replient tous les décors?

Posté par misterb à 00:02 - Black/color - Commentaires [7] - Permalien [#]

samedi 26 avril

The smoking hand

tout9

Posté par misterb à 00:32 - Black/color - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 25 avril

Cocheren-Saarbrucken

tout8

Posté par misterb à 00:29 - Black/color - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 24 avril

Casemates Pamart / Bird skull

tout7

Fort de Vaux. Se planquer, s'enterrer.

Posté par misterb à 13:11 - Black/color - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 23 avril

Thousand dreams

vouters

Voici le 1000 ème message de ce blog, en un an et quelques mois ça fait pas mal... L'idée de la quantité est une chose un peu effrayante et abstraite, 1 pas, 1000 pas, 1 minute, 1000 minutes, ... Ce qui compte, c'est plutôt la qualité. J'espère que cette interface numérique entre moi et vous est un témoignage de l'énergie qui m'anime et de l'honneteté que je met à l'oeuvre. Ce blog n'est pas un lieu très bruyant, on peut y venir pour faire halte, pour voir et penser, pourquoi pas rêver ou échanger.  Merci à tous ceux qui me suivent sur mon petit chemin et me donne le courage de continuer. Sinon, la photo au dessus, c'est un lieu qui m'a fasciné : une vieille mine désaffectée sur le point d'être détruite. La beauté est aussi dans le fragile et le dérisoire. J'aime le dérisoire.

Tant de choses vues.

Tout disparaitra.

Posté par misterb à 19:47 - Commentaires [13] - Permalien [#]


Fin »